Elon Musk trouve le Bitcoin “Géniale”, mieux que l’argent papier pour le transfert de valeur

Elon Musk, fondateur et PDG de Tesla et SpaceX, a annoncé publiquement que la crypto-monnaie Bitcoin offre une alternative améliorée de la “monnaie” conventionnelle.

Lors d’une interview en podcast avec la société d’investissement ARK Invest le 19 février, E.Musk a exposé son point de vue sur l’avenir de ses sociétés et a répondu spécifiquement aux questions concernant ses réflexions sur la crypto-monnaie.

 

E.Musk a déclaré qu’il pensait que la structure de bitcoin «est assez brillante», ajoutant:

” Elle permet de contourner les contrôles de devises … L’argent papier est en train de disparaître et la crypto est un moyen bien meilleur de transférer des valeurs qu’une feuille de papier, c’est certain. “

Cela dit, Musk a également souligné les aspects de l’industrie qui empêchent ses entreprises de s’impliquer dans l’utilisation et l’application de la technologie.

 

 

Parlant des inconvénients de la crypto-monnaie, dans le cas de Bitcoin par exemple, il a déclaré que son utilisation d’un grand réseau informatique pour sécuriser son registre nécessitait “beaucoup d’énergie en termes de calcul”. Il a ajouté que, pour une entreprise qui souhaite stimuler l’adoption pour une énergie durable, cela pourrait ne pas être “une bonne utilisation des ressources de Tesla pour s’impliquer dans la crypto”.

 

 

“Créer des bitcoins est une activité très énergivore à ce stade”, a-t-il déclaré.

Ce n’est pas la première fois que E.Musk fait des remarques sur les crypto-monnaies. En octobre dernier, il a fait un tweet mystérieux sur l’achat de Bitcoin qui a suscité des spéculations sur les réseaux sociaux, mais il a affirmé qu’il s’agissait d’une blague.

 

 

L’identité d’E.Musk a été usurpé à maintes reprises sur Twitter par des escrocs qui ont essayé d’utiliser la ressemblance de son profil pour arnaquer des gens.

 

 

“Les escrocs sur Bitcoin et Ethereum étaient si répandus sur Twitter que j’ai décidé de participer et j’ai tweeté : qui veut acheter du bitcoin ? “.

Suivez et partagez notre contenu sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les indices Bitcoin et Ethereum de Nasdaq vont résoudre un problème majeur

Le Nasdaq vient peut-être de supprimer l’un des obstacles les plus importants avant l’adoption potentielle d’une cryptomonnaie.

La bourse américaine a annoncé lundi la publication de deux indices de crypto-monnaies fournissant un taux de change au comptant ou de référence en temps réel pour Bitcoin et Ethereum. Ces indices sont surnommés Bitcoin Liquid (BLX) et Ethereum Liquid (ELX), les deux indices extraient les données de prix de multiples plateforme de changes afin de fournir un prix unique pour BTC et ETH.

 

Nasdaq a assuré que des auditeurs ont vérifié leur méthodologie afin d’obtenir et d’unifier les données de prix afin de présenter la meilleure valeur de cryptos en équivalent USD.

«Selon la bourse, le BLX est l’un des indices BTC les plus référencés parmi les traders de cryptomonnaies et a été calculé depuis 2010. ”

Dans le même temps, les données sur les prix ELX remontent à 2014. L’algorithme sous-jacent des indices, créé par la société de recherche sur la Blockchain Brave New Coin, basée en Nouvelle-Zélande, actualisera les informations sur les prix à une fréquence de trente secondes.

Dans une perspective plus large, cette mesure pourrait permettre de répondre aux préoccupations des organismes de réglementation à l’égard des dérivés du bitcoin. Par exemple, la Securities and Exchange Commission (SEC) avait successivement rejeté les demandes de neuf fonds négociés en bourse bitcoin craignant la manipulation du marché. L’organisme avait déclaré que les bourses qui servaient de point de référence pour les prix d’un bitcoin demeuraient peu réglementées.

Réduire les risques de manipulation du marché

Certains demandeurs d’ETF ont traité les préoccupations de la SEC. Ils ont pris des initiatives pour rendre les systèmes de tarification plus transparents pour les investisseurs potentiels. VanEck, par exemple, a lancé un indice de prix bitcoin par l’intermédiaire de sa filiale new-yorkaise, MV Index Solutions, en novembre 2018.

 

 

Aujourd’hui, il semble que le Nasdaq travaille également sur les mêmes préoccupations. L’opérateur boursier a été très actif ces derniers temps dans le domaine de la cryptomonnaie et de la Blockchain.

 

 

En novembre 2018, un rapport Bloomberg affirmait que le Nasdaq prévoyait de lancer un contrat à terme sur bitcoin début 2019. Selon l’agence de presse, la bourse travaillait avec la Commodity and Futures Trading Commission (CFTC) pour résoudre certains problèmes réglementaires. À cette époque, Nasdaq s’était associé à VanEck pour utiliser leur solution d’indice Bitcoin, comme mentionné précédemment, pour leurs contrats à terme.

 

 

Il n’est pas clair si BLX jouerait ou non un rôle crucial dans l’offre de contrats à terme Nasdaq bitcoin. Mais elle ouvre inévitablement les horizons de la bourse pour obtenir des indices de prix  plus stables et plus transparents.

Bien que tout ceci n’est, en aucun cas, nécessaire pour utiliser Bitcoin, le lancement des indices de crypto Nasdaq pourrait conduire à l’approbation réglementaire des dérivés sur le marché. À court terme, le mouvement aiderait les cryptomonnaies à devenir une nouvelle alternative d’investissement à la fois pour les investisseurs particuliers et institutionnels.

Suivez et partagez notre contenu sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Chine: La province du Guangdong utilisera des factures basées sur la Blockchain pour le E-Commerce

Le bureau des impôts municipaux du Guangdong mettra en place une plate-forme de facturation électronique basée sur la blockchain pour l’industrie du E-Commerce, d’après le journal local chinois “Southern News Network”.

La province de Guangdong, l’une des régions les plus peuplées de Chine, a ouvert le premier service de facturation électronique blockchain pour les clients et les commerçants, dans le but d’étendre leur expérience au domaine du E-Commerce à grande échelle.

 

En utilisant une plate-forme de facturation électronique basée sur une Blockchain, les autorités fiscales amélioreraient l’efficacité et la transparence des services de facturation, souligne la publication. Le journal déclare ensuite :

«La technologie Blockchain a mis en place un mécanisme de partage de données de confiance hautement mutuel entre les autorités fiscales, les fournisseurs de services de facturation, les contribuables et d’autres parties. C’est une raison majeure pour les autorités fiscales de franchir une nouvelle étape dans l’approfondissement de la réforme technologique des services de distribution. ”

Cette information avait déjà était évoquée le 12 décembre 2018, où une grande ville de la province du Guangdong, Shenzhen, avait annoncé le succès de l’utilisation de la technologie blockchain pour les factures fiscales électroniques connectées à la plate-forme de paiement WeChat, qui est une application de messagerie avec un système de paiement intégré hautement répandue.

Suivez et partagez notre contenu sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La société Ledger va corriger la mise à jour du Nano S qui a réduit la capacité de stockage

La société française de portefeuille matériel de crypto-actif, Ledger, a publié un article sur son blog officiel le 14 février, s’excusant des problèmes liés à une récente mise à jour du micrologiciel de son Ledger Nano S. Plus précisément, cette mise à jour aurait réduit la capacité de stockage de l’appareil, à laquelle l’entreprise a promis de remédier.

Certains utilisateurs avaient interprété la mise à jour du micrologiciel version 1.5.5 comme un moyen d’apporter l’obsolescence prévue au Ledger Nano S mais Ledger a annoncé que «ce n’était pas une obsolescence planifiée, nous avons tout simplement tout gâché. Nous nous excusons et nous nous engageons à bien faire les choses ».

 

On soupçonne également que la mise à jour a été publiée peu de temps après l’ annonce par Ledger en janvier de la publication de son nouveau portefeuille Ledger Nano X compatible Bluetooth. Le principal avantage du nouveau portefeuille par rapport au Nano S serait une capacité de mémoire accrue.

 

La société affirme que le but de la mise à jour était d’implémenter de nouveaux algorithmes cryptographiques et, «plus important encore, d’introduire une série de nouvelles améliorations critiques en matière de sécurité».

 

L’annonce indique également que l’équipe de la société travaille à restaurer la capacité de stockage du Ledger Nano S à un niveau similaire à celui d’avant la mise à jour.

 

Enfin, dans son message, la société s’engage également à ajouter la prise en charge de Ledger Nano S à l’application mobile Ledger Live, lancée fin janvier.

​ 

Suivez et partagez notre contenu sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

La fondation Litecoin (LTC) souhaite intégrer la technologie MimbleWimble

Le crypto-actif Litecoin affiche une progression de près de 20% sur les dernières 24h suite à l‘annonce de la fondation au sujet de la “potentielle” utilisation de MimbleWimble pour renforcer la confidentialité de son réseau.

Une semaine à peine après l’annonce de la mise en œuvre des transactions confidentielles par Litecoin Core, l’équipe a maintenant manifesté son intérêt pour une autre solution de confidentialité et d’évolutivité avec la technologie MimbleWimble (MW).

 

MW a récemment acquis un intérêt accru sur le marché et a été mis au premier plan avec sa première mise en œuvre réelle dans Beam et Grin.

 

MW est une proposition portant le nom d’une malédiction de l’univers Harry Potter. Elle a été créée par un individu utilisant un pseudonyme de la même série, Tom Elvis Jedusor (Tom Riddle en français), qui a été publiée le 19 juillet 2016.

 

Le mois dernier, le créateur de Litecoin, Charlie Lee, annonçait vouloir rendre sa devise plus respectueuse de la vie privée et qu’un soft fork devrait voir le jour courant 2019.

 

Il avait déjà mentionné dans diverses conversations son intérêt et ses hésitations vis-à-vis de MW, mais il espérait que la communauté adopterait le changement s’il s’avérait être une mise à niveau intéressante du réseau.

 

Avec la sortie des crypto-actifs MW, Grin et Beam, d’après-lui nous disposons maintenant d’une version de travail à l’état sauvage sur laquelle évaluer davantage la technologie.

 

L’équipe de développement principale dirigée par Adrian Gallagher a entamé des discussions avec «Guy Corem» et l’équipe de Beam concernant l’extension de blocs et éventuellement l’intégration de la technologie dans le Litecoin.

“Nous avons commencé à explorer la possibilité d’ ajouter de la confidentialité et de la fongibilité à Litecoin en permettant la conversion en chaîne d’un LTC normal en une variante Mimblewimble du LTC et inversement . Lors de cette conversion, il sera possible de traiter avec Mimblewimble LTC en toute confidentialité.

Notre intention commune est de publier tous les travaux réalisés dans le cadre du projet sous une licence open source permissive, afin de permettre à la communauté de en tirer profit.”

La startup Beam Privacy a notamment déclaré que la fondation l’avait approché afin de collaborer au déploiement de MimbleWimble sur la blockchain Litecoin.

Suivez et partagez notre contenu sur les réseaux sociaux

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Panier Élément supprimé. Annuler
  • Aucun produit dans votre panier.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Réunion d'information

Gratuite

Jeudi 14 Mars à 18H00

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Restez informé !

Abonnez-vous pour recevoir du contenu exclusif